Le temps de l'Avent

Dimanche 05 décembre 2021, 2ème dimanche de l'Avent, année C

Dans l'Évangile du deuxième de l'Avent, Saint Luc nous dit comment Saint Jean Baptiste annonce la venue du Christ.

 

Saint Jean Baptiste "Voix de celui qui crie dans le désert" nous livre la Bonne Nouvelle que "Tout être vivant verra le salut de Dieu".

 

L'Hymne à St Jean Baptiste qui date du VIIIè siècle est, outre sa beauté esthétique, sa valeur musicologique et son élévation spirituelle, d'une importance capitale pour l'art musical puisque, au XIè siècle, le moine bénédictin Guido D'Arezzo a fixé le nom des notes de la gamme (Ut, Ré, Mi, Fa ; Sol, La ; Si) à partir de la première syllabe de chaque vers de la première strophe de l'hymne.

 

CDML


Chaque temps liturgique nous permet de nous rapprocher de la Parole de Dieu. La nouvelle année liturgique débute avec ce premier dimanche de l'Avent où nous ouvrons l’Évangile de Luc.

Comme nous y invite le Pape François dans Aperuit Illis, remettons l’Évangile au cœur de nos vies.

Le dimanche de la Parole de Dieu est institué le troisième dimanche du temps ordinaire, c'est à dire le dimanche 23 janvier 2022 prochain.

En savoir plus...


Avent - année C, Noël et les trois dimanches après la Nativité

Voici le temps de l'Avent et la nouvelle année liturgique.

Quels chants choisir pour nos célébrations ?

En cliquant sur les images ci-contre, rendez-vous sur la page dédiée et découvrez les propositions de chants de la Commission Diocésaine de Musique Liturgique.

La Nativité - Eglise de Goulven
La Nativité - Eglise de Goulven

Le Martyrologe ou l'annonce de Noël - à découvrir ou à redécouvrir

Le Martyrologe est un livre liturgique où sont inscrits les noms des martyrs et des saints célébrés chaque jour de l’année.

Le Martyrologe de Noël est un texte qui dit l’attente du Sauveur. On y trouve :

          - l’évocation de la Création dans l’attente du bien aimé de Dieu,

          - l’énumération de figures de l’A.T. dans l ‘attente de l’enfant de la promesse,

          - la référence à la civilisation bouddhiste, grecque, romaine dans l’attente du prince de la paix,

          - ainsi que les pauvres d’Israël dans l’attente du messie annoncé.

Chez les religieux, le martyrologe se chante ordinairement au chapitre. Un usage bien ancré de la liturgie romaine séculière le fait chanter à la fin de la veillée de Noël, juste avant l’introït de la messe de Minuit ; cela marque la transition entre la veillée, qui souvent retrace l’attente du Sauveur, et la célébration de la Nativité.

 

 

Cliquez sur l'image pour accéder aux propositions pour le Martyrologe de Noël (mêmes propositions qu'en 2020).


La nouvelle traduction du Missel Romain

 La nouvelle traduction du Missel Romain entrera en vigueur le premier dimanche de l’Avent, c’est-à-dire le dimanche 28 novembre 2021.

Le missel romain est le livre qu’utilisent les prêtres pour célébrer l’eucharistie ; il contient les textes de prière pour les étapes de la célébration de la messe en fonction des temps liturgiques et des fêtes.

Il  structure notre prière commune et est le signe de l’unité et de la foi de l’Église.

Gardons-nous de penser que le missel romain est uniquement le « livre du prêtre » ; nous sommes tous participants à l’eucharistie. Une nouvelle traduction était nécessaire afin de faire évoluer le langage de la prière et de permettre la participation de tous, pour « la Gloire de Dieu et le Salut du monde » !

 Il y aura donc quelques modifications dans le dialogue entre le prêtre et l’assemblée pour célébrer l’eucharistie. Pas de panique ! Des feuillets pour l’assemblée seront à disposition et la nouvelle traduction apparaîtra dans nos « Prions en Église », « Magnificat » et autres « Missel du dimanche » en usage pour les fidèles. Tout comme nous avons accueilli les changements pour le Notre Père en 2017, nous nous approprierons naturellement les nouvelles formules de prière.

 Au-delà de la nouvelle traduction et de la modification de nos habitudes – le missel actuel dit « de Paul VI » est en usage depuis un demi-siècle - cette nouvelle traduction sera pour tous l’opportunité de redécouvrir le sens de la messe.