L'animateur - chantre


Depuis la réforme du concile vatican 2, et le désir d'associer de manière plus significative, l'assemblée à l'action liturgique, s'est développée une nouvelle fonction de "meneur du chant" chargé de coordonner la participation vocale des fidèles.

 Aussi, sommes-nous passés de l'antique fonction du chantre, exclusivement dévoué à la direction musicale d'une schola, d'un petit groupe de chanteurs expérimentés, à celle d'animateur de chant, de tout un groupe  de personnes aux capacités vocales variées.

Après quelques années d'expérimentation marquées de succès et de viscissitudes, menant à une certaine usure, parfois, de la fonction, voici qu'une nouvelle dénomination lui a été récemment attribuée. Celle de chantre-Animateur.

Dans cette association de terme, se profile, pour l'avenir, une nouvelle définitation de ce service si présent dans nos liturgies.

 

 

Le chantre-animateur : de l'animateur au chantre

Télécharger
Le chantre-animateur : de l'animateur au chantre
Document revu par la CDML en décembre 2017

Ceci est un condensé du texte national du même titre ; il propose un discernement sur l'esprit qui doit animer le chantre appelé à favoriser l'entrée de l'Assemblée dans l'action liturgique et le mystère célébré.
Ce document a été localement présenté lors de formations en doyennés dans le diocèse de Quimper et Léon.
De l'animateur au chantre.pdf
Document Adobe Acrobat 141.7 KB
Télécharger
Les dix commandements de l'animateur liturgique
Père Louis Groslambert
les 10 commandements de lanimateur litur
Document Adobe Acrobat 62.5 KB